vendredi 11 janvier 2019

Le pourtour de la terrasse

Une partie de la terrasse, à l'avant de la maison, est bordée de thuyas que je tolère car cette haie à l'allure austère préserve mon intimité.


Machin dans l'angle: bbq emmailloté dans du plastique pour passer l'hiver, pas le courage de le remiser dans l'atelier😅. L'été je sors la desserte et les chaises longues.

Malheureusement, rien ne pousse au pied de ces conifères, la terre y est pauvre et sèche, sans oublier les réseaux de racines inextricables. C'est minable! Je préférerais que le pourtour déborde de fleurs et de feuillages pour masquer la limite disgracieuse entre la haie et le dallage! 



Pour habiller les endroits dénudés, j'ai mis, un peu au hasard j'avoue, des érigerons, des cyclamens, des géranium macrorrhizum , des giroflées ravenelles, des gauras...bref un peu tout ce qui me tombe sous la main avec l'espoir que les warriors vont s'accommoder de ces conditions de vie difficiles.


Je fonde beaucoup d'espoir sur les valérianes en raison de leur robustesse et de leur aptitude naturelle à s’immiscer entre les vieilles pierres ou dalles et à coloniser joliment l'espace.



Pour soutenir ces belles, j'ai amendé copieusement avec du fumier de cheval...à suivre.
Bon vendredi, à bientôt!


27 commentaires:

  1. Moi je rêve que ma haie de laurier palme pousse pour nous préserver des regards. Mais je comprends ton désir de voir fleurir ce coin très vert. J'espère que les valérianes s'y plairont. C'est vrai que j'en ai vu plein pousser dans des petits interstices de béton ou autres zones ingrates donc je ne vois pas pourquoi au pied de ta haie, ça ne prendrait pas. Tu as eu une bonne idée ! Bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes encouragements. C'est clair que si j'habitais à la campagne, la haie dégagerait illico presto et à la place une haie bocagère.
      Bonne soirée, bisous

      Supprimer
  2. Bonjour Lalla Fatima,

    Les valérianes poussent très facilement et même sans fumier de cheval ;-) Par contre, tu risques à un moment donné d'en retrouver partout car elles se ressèment très facilement, un peu comme les pissenlits… Les giroflées ravenelles, c'est aussi un bon choix, et en plus elles sentent tellement bon :-)

    Tu pourrais aussi essayer des petits sedums tapissants et les violettes des bois, et peut-être aussi certains epimediums…

    Bon Week-end

    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Sophie, bienvenue sur mon blog. Merci pour tes propositions; j'adore les valérianes j'aimerais qu'elles se ressèment mais de façon contrôlable, j'espère qu'elles ne deviennent pas envahissantes. J'ai ajouté quelques sédums et violettes, en revanche je n'avais pas du tout pensé aux épimédiums que je découvre tout juste (un plant, floraison jaune), mon univers végétal va s'élargir :))
      Je te souhaite une agréable soirée.

      Supprimer
  3. Merci Lalla Fatima,

    Pour qu'elles soient contrôlables, je te conseillerais peut-être de ne pas hésiter à couper rapidement les fleurs fanées ;-) Sinon, elles s'arrachent assez facilement :-) Les cyclamens, c'est joli aussi, aussi bien par leur floraison que par leur feuillage, je trouve qu'on ne les utilise pas assez.. Les achillées poussent aussi très facilement :-)

    Je te souhaite également une belle soirée

    RépondreSupprimer
  4. De bons choix qui devraient s'avérer concluants. Deux petites remarques si tu veux bien : ces plantes sont taillées pour vivre de rien ou presque (je les ai depuis longtemps à la maison donc je les vois faire)alors ne les nourrit pas qu'elles cherchent leur vie et s'installent bien. Ensuite concernant les érigerons, j'ai pu constater qu'ils ne veulent pas toujours prendre où on les installe mais que quelques temps plus tard ils apparaissent un peu plus loin.
    Le salon des loisirs créatifs de Tours se tient du 7 au 10 février. Merci pour ta visite, bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai ajouté du fumier pensant que les thuyas avaient complètement épuisé la terre, donc j'ai voulu donner un petit coup de pouce:)) Les érigerons se plaisent beaucoup chez moi, se ressèment à foison alors je me suis dis pourquoi pas au pied des conifères, je croise les doigts. Je vais garder à l'esprit tes observations. Merci pour l'info concernant les loisirs créatifs.
      Je te souhaite un bon dimanche.

      Supprimer
  5. voilà de bonne idées pour rendre cet endroit moins austère !!
    tu as raison il nous faut des fleurs devant cette haie si pesante
    je pense que c'est bien partie hâte de voir plus tard dans la saison
    je vais suivre avec grand plaisir bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nanie de ta fidélité sur mon blog.
      Bon dimanche, bisous.

      Supprimer
  6. Du peux aussi mettre des petites campanules qui pousseront au fil du temps pour fleurir joliment les pourtours de la terrasse, l'ombre des thuyas leur sera profitable, il y a aussi ses petits couvres sols au feuillage gris et aux petites fleurs blanches, très jolies, elles ont cette facilité à s’immiscer dans tous les interstices, les cyclamens si tu leur offres de l'ombre auront tôt fait de s'étaler pour fleurir joliment tandis que leur feuillage fera le reste
    Les géraniums macrorrhizum sont efficaces pour couvrir rapidement les espaces vides, leur particularité, éviter la pousse des adventices indésirables et leur parfum surprenant aura au moins le mérite d'embaumer les lieux
    Passe un très joli week-end
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai récupéré quelques boutures de céraistes, les petits couvre-sol grisés à fleurs blanches dont tu parles, installés dans le massif ingrat, je n'avais pas pensé à eux pour le long de la terrasse, je vais en déplacer alors quelques petits bouts, ils prennent partout. Les macrorrhisums sont des alliés précieux, je vais en rajouter.
      Bon dimanche Chris, prends soin de toi, bises.

      Supprimer
  7. Je crois que tu as fait de bons choix, à la limite, si vraiment rien ne veut pousser, il y a aussi les petits lierres panachés qui habillent joliment la terre et les petits cyclamens aussi qui se contentent de peu. Dans une terre bourrée de racines entre mes grands Ifs, poussaient et se ressemaient les Giroflées et les Lychnis coronaria. Et puis n'oublie pas les bulbes de narcisses, de tulipes, d'autres, il y a un vaste choix.
    Bon week-end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton retour d'expérience Sylvaine, finalement il y a des possibilités, j'ai semé à la volée des lychnis, j'espère que le semis va fonctionner.
      Bisous, bon dimanche.

      Supprimer
  8. Le pied de tes thuyas est au soleil ? Parce que s'il est à l'ombre, les Epimediums et mes cyclamens fonctionnent bien chez moi. Bon week-end Lalla, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma terrasse est en plein soleil avec quelques rares zones d'ombre dans lesquels les épimédiums pourraient effectivement se plaire. Toi aussi tu es gâtée en matière de thuyas :)), tu arrives à valoriser ces coins ingrats.
      Excellent dimanche, bises.

      Supprimer
    2. Ma bande est plus large que la tienne, elle me permet donc de planter plus loin des troncs des thuyas. Nathalie a raison, le liriope est du plus bel effet aussi. J'en ai planté en masse autour du pied de mon cerisier. Tu pourras voir le résultat dans les mois à venir.
      Bon dimanche Lalla

      Supprimer
    3. Je paille et j'amende 2 fois par ans aussi.

      Supprimer
  9. On peut très bien planter au pied des thuyas. Comme le dit Estelle, c'est au soleil ? Pour ma part, j'ai planté tout le long des thuyas du voisin, sur environ 100 m. Tout le monde se porte bien, arbustes, rosiers, les vivaces. Je n'ai même pas été embêté par les racines. l'amendement est très important, j'ai planté sur un petit monticule composé d'herbe issus de mes massifs,des feuilles, tout ça sous une bonne couche de BRF. J'ai commmencé à planter, 2 ans après. Dans ton cas, la place que tu as entre ta terrasse et les thuyas n'est pas assez importantes pour d'autres plantations que des vivaces, comme tu l'as fais. Les hellébores acceptent très bien les racines, les heuchères égalemenent. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai que très peu d'ombre. Ce que tu écris me rassure au vu de ton beau jardin, je reste optimiste pour ma haie de thuyas surtout celle du massif ingrat où justement j'ai suffisamment d'espace pour mettre des rosiers et des arbustes.
      Je te souhaite une belle journée, bisous.

      Supprimer
  10. Tu peux mettre de jolis pots colorés émaillé qui résistent au froid(ça évite de les rentrer en hiver)
    Même si ils sont vide en hiver ils apporteront un peu de couleur sous la haie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es créative et tu oses la couleur au jardin. Je n'ai pas ton audace, c'est une idée à creuser surtout que je souhaite également végétaliser les pieds de la pergola. Merci de ton aide Cindy.
      Bon dimanche, bises.

      Supprimer
  11. Mon jardin était entouré d'une haie de thuyas sur 3 côtés ! Rien ne poussait à leurs pieds ! Les thuyas sont terribles. Ils veulent être les seuls maitres !
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Était", je suppose qu'elle est zigouillée! C'est probablement ce que nous aurions fait si je n'habitais pas une rue passante.
      Bon dimanche Philippe.

      Supprimer
  12. Comme Cindy, j'avais pensé à de jolis pots autour de la terrasse. Tu as reçu plein d'idées mais j'ai envie de te donner un nom aussi ;-) Le liriope muscari, une plante rhizomateuse pas difficile sur l'esposition, pas envahissante cependant et au feuillage persistant! Tu as un grand choix maintenant! Bon dimanche! Bisous Lalla

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super le liriope, j'en ai vu en promo chez bricomarché il y a peu, je ne connaissais pas son utilisation, les infos du Net étaient plutôt floues (ou alors je n'avais pas les yeux en face des trous!). Merci pour ta contribution Nathalie, je pense qu'avec tout ça je devrais pouvoir valoriser ma terrasse.
      Je te souhaite un bon dimanche, ici c'est l'humidité et la grisaille, bisous.

      Supprimer
    2. Tu trouveras tout ce que tu veux savoir sur lui sur le site de promesse de fleurs ;-)

      Supprimer
  13. Les valérianes et myosotis sauront tirer leur épingle du jeu, je pense, ainsi que les cyclamens qui ont l'air bien prospères. Je rejoins l'idée de Cindy (Nature Haute-Loire) : une solution pourrait être l'installation de pots débordants de végétaux un peu exubérants. Bon dimanche, et bonne cogitation.

    RépondreSupprimer

Laisser un commentaire